Du choix de la couleur de ses fards à paupières

29 janv. 2013

D'aussi loin que je m'en souvienne, je ne me suis jamais autant amusée à me maquiller le regard que depuis que j'ai créé ce blog. Avant, je me contentais d'un bête trait d'eyeliner noir, de deux couches de mascara et de crayon khôl en guise de contour. Parfois, je m'aventurais à rehausser tout cela avec un fard à paupières irisé et basta. Il faut dire que mes yeux sont une partie de mon visage que je n'apprécie pas spécialement et je n'avais alors qu'un objectif : tout faire pour réduire leur volume.

Depuis que je blogue (et que j'ai plus de temps également), je m'aventure de plus en plus dans le monde merveilleux et coloré des fards à paupières. Je n'ai pas une technique de dingue mais je m'améliore progressivement, en lisant des tas d'articles intéressants et - surtout - en regardant les vidéos de Lisa Eldridge (et de plein d'autres maquilleuses de talent). Aujourd'hui, il est assez rare que je mette le nez dehors sans fard à paupières (mis à part quand il s'agit d'aller faire les courses en mode zombie). Sauf que je ne suis pas à l'abri d'une grosse catastrophe, tant au niveau de l'application ("Oups, j'ai un peu trop étiré là !") que du choix des couleurs ("Ce rose fuchsia me donne un air de Bugs Bunny je crois...").


En parlant de couleurs de fards à paupières, il paraît qu'il existe des règles, qu'on ne porte pas n'importe-quelle nuance sous prétexte qu'elle est trop canon, que son effet duochrome est à se damner ou qu'elle fait partie de la dernière palette Urban Decay (bref, ça c'est moi, et j'ai donc tout faux). Alors voilà, je te propose à nouveau un article "fais ce que je dis mais pas ce que je fais" (le 1er volet, au sujet du choix de la couleur des rouges à lèvres est à lire ici) qui expose les principes colorimétriques applicables au choix des fards.

Cela peut paraître un poil rébarbatif au 1er coup d'oeil mais je pense qu'il est toujours bien de garder ces quelques règles en mémoire, surtout quand on commence tout juste à oser les couleurs sur les paupières et qu'on veut éviter les accidents "makeupesques" (oui j'invente des mots m'dame).

Sugar Daddy de Essie pour mon jour J ?

28 janv. 2013

La préparation d'un mariage, c'est une multitude de questions qui t'assaillent sans crier gare, comme ça, à n'importe-quel moment de la journée. Pour ma part, c'est surtout la nuit que ça me prend, quand je cherche désespérément le sommeil. Parmi ces interrogations, il y a celles qui sont plus ou moins légitimes (Save the date ou pas save the date ? Groupe ou DJ ? Viande ou poisson, ou les 2 ? Ah ben oui, les 2 bien entendu...) et d'autres qui sont un poil plus futiles. Mais le problème, quand on est la 1ère personne concernée par la préparation de ce fichu mariage, c'est qu'on perd vite le sens des priorités et que tout devient matière à tergiverser pendant des jours et des jours, du choix des alliances à... la couleur des porte-noms.

Alors que j'ai une multitude de choses à planifier et à organiser, je trouve encore le moyen de me torturer les neurones au sujet de mon maquillage pour le grand jour. Me ferai-je maquiller par quelqu'un ou la jouerai-je warrior, ayant confiance en mes "talents" de maquilleuse pour faire quelque-chose de présentable (et éviter ainsi la crise cardiaque au curé) ? A ce sujet, je change d'avis tous les 3-4 matins. En revanche, je sais que pour la manucure, je gérerai cela moi-même. Sauf que c'est bien beau tout ça mais... pour quel vernis vais-je opter ? Ce n'est pas tant que cette question est existentielle, mais... ben... euh... un peu quand-même surtout quand on est en mode bridezilla.


Je t'avais déjà proposé une petite présentation de 10 vernis à ongles tout à fait portables par une mariée dans cet article. Néanmoins, je n'ai toujours pas trouvé celui qui me convient à moi. Alors quand j'ai reçu le Sugar Daddy de Essie de la part de Manucure & Beauté, j'ai eu comme un flash : et si c'était lui ? (non, pas Monsieur BG - ça je le sais depuis longtemps, mais le vernis).

Lèvres & ongles : les jolis duos

25 janv. 2013

Il est vrai que mon bazar de maquillage prend de plus en plus de place et gonfle à vue d'oeil. A croire que mes fards à paupières et mes rouges à lèvres se multiplient entre eux (ce qui ne serait pas pour me déplaire quelque-part). Et je dois bien reconnaître qu'il y a deux postes de maquillage (c'est assez étrange comme façon de parler non ?) où ma collection a triplé de volume : ce sont d'une part les rouges à lèvres (mais ça, tu l'auras deviné) et d'autre part les vernis à ongles. Quand je fais un semblant de bilan dans mon petit cervelet, je me dis qu'il y a 4 ans, je devais posséder... aller... 5 vernis à ongles et 7 rouges à lèvres à tout casser. Je ne te ferai pas l'affront de te donner les chiffres actuels (je n'ai jamais osé compter, ce serait mauvais pour mon coeur) mais on en est loin, trèèèèès loin. Oups !

Mais ce n'est pas de ma faute. Outre les produits de maquillage en eux-mêmes, je suis une fana des couleurs (ce qui va un peu de pair). Les nuances de roses, de violine et de rouges m'emballent et les associations de coloris sont infinies. Quelque-part, je trouve cela magique (c'est comme en musique où les possibilités de création sont illimitées - ce fut l'instant "La philo selon Lucie"). Au quotidien, je ne fais pas vraiment attention à tout ça. Je ne choisis pas mon rouge à lèvres en fonction de mon vernis, j'ai bien d'autres choses à penser. Et pourtant, là encore, il y aurait de quoi s'amuser.


Du coup, j'ai décidé de mixer un peu tout ça dans un article en te proposant 3 associations de couleurs, 3 accords entre vernis à ongles et rouges à lèvres, 3 jolis duos avec d'un côté un Vernis à ongles Innoxa et de l'autre un Rouge à lèvres cinéMAT d'Agnès b. (tous reçus pour tests). Ce sera ainsi l'occasion de te donner mon avis sur ces produits, tout en mettant en valeur leurs couleurs intenses qui se complémentent de bien différentes façons (ne cherche pas, moi-même je ne comprends pas le sens de cette phrase - il est tard...).

Mon maquillage de tous les jours, mes 10 astuces.

24 janv. 2013

Ce titre - "Mon maquillage de tous les jours" - peut prêter à confusion. Ah ah, elle est bien bonne celle-là ! Surtout quand on sait que je reste à la maison 5 jours sur 7 en moyenne et que donc, je ne me maquille qu'une à deux fois par semaine (un peu plus parfois, pour les besoins du blog). Et puis les statistiques ont fatalement chuté depuis que j'ai mes gros problèmes de peau. Je n'ose plus trop me maquiller par peur de provoquer de nouvelles allergies et autres réactions cutanées bizarroïdes.

Néanmoins, et comme tout le monde je suppose, j'ai une routine maquillage assez bien rodée depuis plusieurs mois. Tu sais, le genre de maquillage qu'on fait les yeux fermés quand on n'a pas envie de prendre de risques (du genre : "Et si je tentais ce fard à paupières bleu canard ?" - 5 minutes plus tard : "Ah ben non, j'aurais pas dû... Oups !"). J'ai bien changé depuis la dernière fois (même si on retrouve 2 ou 3 trucs similaires). Ceci est aussi dû au fait que je prends davantage de temps pour peaufiner le travail des fards à paupières (ce qui n'était pas gagné il y a 1 an de cela).


Je te propose donc ce petit article, dans lequel je vais sciemment zapper l'étape fond de teint, correcteur, anti-cernes et maquillage des sourcils (il y a du changement en la matière et cela fera l'objet d'un prochain billet), pour me concentrer sur le maquillage du regard que je réalise à chaque fois (eh oui, je me suis définitivement fait la main) et ma nouvelle association blush/rouge à lèvres qui fonctionne à tous les coups. Et puis, de-ci de-là, je te glisserai quelques astuces (à la demande de quelques lectrices). C'est parti !

L'objet du désir #13 : Fond de Teint Ready SPF20 de bareMinerals

23 janv. 2013

Si tu me suis sur la page Facebook du blog, alors tu sais qu'à cause de mes problèmes de peau, je me suis remise depuis peu au maquillage minéral. Ce n'est pas tant que mon fond de teint Touche Éclat Yves Saint Laurent me donne des boutons ou quoique ce soit. Disons que dans ma paranoïa actuelle, j'essaye de minimiser les formules potentiellement irritantes, agressives ou tout du moins celles qui pourraient aggraver la situation.

De plus, le rendu d'un fond de teint fluide sur ma peau irritée n'est vraiment pas joli puisqu'il a tendance à mettre en valeur mes plaques granuleuses et les petites peaux sèches qui vont avec. Bien sûr, dans un monde idéal, je pourrais me passer de fond de teint pour sortir. Sauf que je n'y arrive pas. Et encore moins depuis que j'ai cette peau pourrie. Du coup, j'avais le choix entre ne plus sortir du tout ou changer de fond de teint : j'ai opté pour la seconde solution en revenant au Fond de Teint Original de bareMinerals (la poudre minérale libre).


Seul petit inconvénient selon moi, je trouve que la couvrance, bien que plutôt pas mal pour ce genre de produit (contrairement au souvenir que j'en avais) reste limitée. Et puis voilà que j'apprends, en parallèle, que bareMinerals va incessamment sous peu sortir un tout nouveau fond de teint ayant une meilleure couvrance : le Fond de Teint Ready SPF20. Pas de doute, il me le faut absolument.

Démaquillez-moi !

22 janv. 2013

Depuis que ma peau a pété son câble fin décembre (les choses vont un peu mieux - tiens, faudrait quand-même que je me motive pour faire ma prise de sang, sait-on jamais), j'en fais le moins possible. J'évite de me maquiller quand je peux m'en passer (genre pour aller faire une partie de Zombicide chez les amis - oui j'ai des activités dominicales trépidantes) et j'utilise très peu de produits pour éviter de fragiliser davantage mon épiderme. Comme je te l'avais raconté dans ce billet, je carbure exclusivement au Lipikar Syndet de La Roche Posay pour le démaquillage/nettoyage du visage et à la crème Toleriane Ultra pour hydrater et apaiser.

En revanche, s'il y a bien un produit que je n'ai pas pu virer de ma routine soins du visage, c'est le démaquillant pour les yeux. De base, j'ai de très grands (gros, oui, on peut le dire) yeux hyper sensibles à tout et n'importe-quoi. Il n'est pas rare que je me retrouve avec le regard d'un lapin "myxomatosé" en cours de journée, sans trop savoir pourquoi. Et puis quand vient le soir, je n'ai qu'une hâte, me débarrasser de mon mascara, de mon eyeliner et de mon crayon khôl qui irritent mes mirettes à la longue.


Pas question de me démaquiller les yeux avec le Lipikar Syndet (ça, c'est l'option grosse flemme). En ce moment, j'oscille entre 3 démaquillants yeux et voici mon avis sur ceux-ci.

It's freezing out here ! Enchanted Mat Grey de Givenchy & Frilly Knickers de Butter London

21 janv. 2013

Il est vrai que je ronchonne souvent parce-que je déteste l'hiver. Mais je dois bien admettre que je reste toujours fascinée quand les flocons tombent et recouvrent tout d'une épaisse pellicule blanche. Bon, rassure-toi, aujourd'hui je ne vais pas te causer météo mais plutôt vernis à ongles. Notons toutefois que, sans le faire exprès, j'ai réalisé une manucure tout à fait à propos avec 2 nouveautés qui ont récemment intégré ma collection.

D'un côté, il y a le Vernis Please ! Enchanted Mat Grey de Givenchy sur lequel j'avais flashé en décembre dernier, et que j'ai eu l'immense plaisir de trouver au pied du sapin (parce-que j'ai été super gâtée). Il s'agit d'une édition limitée sortie dans le cadre de la collection Noël 2012 intitulée Contes de Noël (présentée ici sur le blog). Il s'agit également d'une première pour moi avec Givenchy puisque je ne possédais rien de la marque jusqu'à présent. De l'autre côté, il y a le vernis à ongles Frilly Knickers de Butter London que j'ai commandé chez Zalando grâce à un bon-cadeau offert de leur part. Je continue donc avec bonheur ma petite découverte des vernis de la marque (je t'avais déjà présenté le Rosie Lee ici).


Le tout donne une manucure hivernale et glaciale assez originale et 2 coups de coeur à la clé.

Résultats du concours Biafine

20 janv. 2013

Je sais que vous attendiez les résultats de ce concours, organisé en partenariat avec Biafine, avec impatience. Vous avez été, une fois encore, nombreuses à participer et j'en suis ravie. Faut dire que cet hiver ne fait pas de cadeau à notre peau - en tout cas, pas à la mienne, c'est le moins que l'on puisse dire. Alors je comprends bien que ces lots de produits Biafine vous aient fait de l'oeil.

Ce sont donc 4 chanceuses qui ont la joie de recevoir chez elles 1 lot comprenant les 4 produits Biafine suivants : la toute nouvelle Crème Visage Hydratante Apaisante SensiBiafine (riche ou légère), le Baume Hydratant Corporel Quotidien CicaBiafine, la Crème Mains Réparation Intense CicaBiafine et le Baume Lèvres CicaBiafine. Bref, de quoi protéger, nourrir et réparer sa peau en souffrance.


Après avoir comptabilisé toutes vos participations, j'ai procédé au tirage au sort via Random pour désigner les 4 gagnantes. Aller, trêve de parlotte, place aux noms des "winneuses" de ce concours :


Liliza
MissChocoreve
Reginea
Salinger9


-->

Merci à toutes les autres Gibberishettes d'avoir participé à ce premier concours de l'année. Je sais que c'est toujours décevant de ne pas gagner. Mais ne vous inquiétez pas, 2013 ne fait que commencer et elle sera sans doute encore pleine de surprises. Bravo aux 4 gagnantes : Liliza, MissChocoreve, Reginea et Salinger9. Je vous invite dès maintenant à me contacter pour me transmettre vos coordonnées postales ainsi que votre choix concernant la texture de la Crème Visage SensiBiafine (riche ou légère) en m'envoyant un mail à l'adresse suivante :

info@sztds.com